Vigatana Portvendrenca

posté le 22-04-2020 à 10:33:56

SANT JORDI A CASA

La vigatana portvendrenca , en ces temps où la sardane à danser n'est plus de mise , reste bien présente. Et cette année exceptionnelle ne doit pas faire oublier qu'est venu le temps de  la Sant Jordi , saint patron des catalans , journée du livre et de la rose.

 

Nous avons comme habitude à cette occasion  de faire partager  contes , poèmes et légendes à ceux qui veulent bien nous écouter . Cette année , nous vous proposons , confinement oblige, de lire quelques textes .

Vous savez que notre chère Rose Siéni , avec son talent incomparable, nous récite ses poèmes . alors commençons par un texte de sa composition  dédiée au petit hameau du Rimbau où nous dansons la sardane en septembre!

 

 

EL RIMBAU

 


Té cases apinyades

Voltades de muntanyes

On els ceps de les vinyes

Saben pujar i baixar

I guarda l’encanteri

Del país de les fades

Entre roques penjades

Que marquen el llindar

 

S’accosta la tardor

Planant damunt les cimes,

Els pàmpols balancegen

D’un ventijol suau

Per lloar la bellesa

D’eix llogaret de somnis

Quan l’encís d’un pessebre

S’anomena Rimbau

 

Ai las ! l’hivern arriba

Casetes apinyades

Com les altres vegades

Sense remordiment

Xiula la tramuntana

Prop de la davallada

I la llenya s’afanya

A fer el foc més calent

 

De cada xemeneia

El fum de la vetllada,

Sap que la primavera

No tardarà a venir,

El rierol l’espera,

La crida l’aigua clara

I arreu ja les ginestes

La tornen a florir.

 

Tot l’estiu els ocells

Tenen fruita madura,

Dolça llaminadura

De raïms ben ensucrats

I arrapats, enlairats,

Nius de fang i pedretes

Aixoplucs d’orenetes

Guarneixen els teulats

 

Rimbau arraconat

De terra acollidora

Alhora assolellat

Fresquívol i ombrejat

De vinyaters trempats,

De gens treballadora

Catalans del reialme

On el temps s’ha aturat.


 

Rose SIENI

 

 

C'est beau non ? C'est vrai que le Rimbau abrite les catalans d'un royaume où le temps s'est arrêté. Merci Rose!

 

Un classique maintenant signé Louis Aragon  en hommage à la résistance catalane intitulé "Santa Espina"

Je me souviens d'un air qu'on ne pouvait entendre 
Sans que le cœur battît et le sang fût en feu 
Sans que le feu reprît comme un cœur sous la cendre 
Et l'on savait enfin pourquoi le ciel est bleu 

Je me souviens d'un air pareil à l'air du large 
D'un air pareil au cri des oiseaux migrateurs 
Un air dont le sanglot semble porter en marge 
La revanche de sel des mers sur leurs dompteurs 

Je me souviens d'un air que l'on sifflait dans l'ombre 
Dans les temps sans soleils ni chevaliers errants 
Quand l'enfance pleurait et dans les catacombes 
Rêvait un peuple pur à la mort des tyrans 

Il portait dans son nom les épines sacrées 
Qui font au front d'un dieu ses larmes de couleur 
Et le chant dans la chair comme une barque ancrée 
Ravivait sa blessure et rouvrait sa douleur 

Personne n'eût osé lui donner des paroles 
A cet air fredonnant tous les mots interdits

Univers ravagé d'anciennes véroles 
Il était ton espoir et tes quatre jeudis 

Je cherche vainement ses phrases déchirantes 
Mais la terre n'a plus que des pleurs d'opéra 
Il manque au souvenir de ses eaux murmurantes 
L'appel de source en source au soir des ténoras 

O Sainte Epine ô Sainte Epine recommence 
On t'écoutait debout jadis t'en souviens-tu 
Qui saurait aujourd'hui rénover ta romance 
Rendre la voix aux bois chanteurs qui se sont tus 

Je veux croire qu'il est encore des musiques 
Au coeur mystérieux du pays que voilà 
Les muets parleront et les paralytiques 
Marcheront un beau jour au son de la cobla 

Et l'on verra tomber du front du Fils de l'Homme 
La couronne de sang symbole du malheur 
Et l'Homme chantera tout haut cette fois comme 
Si la vie était belle et l'aubépine en fleurs

 

On peut aussi lire ensemble  cette légende catalane de Montserrat :

Cavall Bernat

( je vous la propose en français) 

 

Une légende raconte, qu’il y a très longtemps, il y avait un bûcheron qui vivait dans un petit village à côté de Montserrat. Le bûcheron passait ses journées à la montagne pour faire du bois et gagner sa vie. Il était si pauvre… et le travail si pénible. Il devait porter le bois tout seul sur son dos et faire des voyages muntanya amunt, muntanya avall! Il rêvait de pourvoir acheter un cheval qui pourrait le soulager et surtout lui permettre de faire plus de voyages et de gagner plus d’argent.

Un jour, le bûcheron rencontra un chevalier qui portait une cape rouge et qui montait un cheval nommé Bernat. Le chevalier s’est approché du pauvre homme chargé de bois et lui dit :

<Br-Brave homme, vous ne voudriez pas être le propriétaire de ce cheval ? Je vous le donne mais seulement à une condition : Vous avez  10 ans pour me donner un autre cheval plus grand et plus fort que  celui-ci, sinon vous devrez vous mettre à mon seul service et vivre chez moi dans mon château.

Le pauvre bûcheron pensa alors que 10 ans suffiraient amplement pour faire fortune et acheter un autre cheval et si, par malheur, pour une raison ou une autre il ne réussissait pas à avoir un autre animal, vivre dans un château et être au service d’un si puissant chevalier n’était pas si malheureux que cela.Le bûcheron accepta donc la proposition.

Finalement les 10 années passèrent très vite et cavall Bernat fit du bon travail. Le bûcheron lui disait souvent : « cavall Bernat , cavall bernat, baixa la llenya al Llobregat » . Mais  pour une raison et pour une autre, le bûcheron Anton ne put acheter un autre cheval pour le splendide chevalier rouge. Pourtant, il était devenu riche et avait suffisamment d’argent pour l’acheter.

Très ponctuel, le chevalier se présenta devant le bûcheron pour que celui-ci paye sa dette. C’est alors qu’Anton comprit que le chevalier rouge était Satan le diable et que son château était l’enfer. Il avait fait un pacte avec le diable !!!

Le bûcheron supplia Satan de l’épargner mais le diable ne voulut rien entendre.

A ce moment-là, il comprit qu’il ne serait sauvé que grâce à la mare de deu de Montserrat et il lui fit une prière désespérée. A peine avait-il commencé que la terre se mit à trembler et un bruit terrible sortit des montagnes. Cavall Bernat fut si effrayé qu’il essaya de fuir en escaladant les rochers de Montserrat. Le diable appela Bernat mais celui-ci s’éloignait de plus en plus. Mais quand le cheval atteignit les sommets, il  hennit avec horreur et se métamorphosa en une pierre si haute qu’il est impossible d’atteindre son sommet. Le diable disparut au même moment, laissant Anton seul et terrifié.

Depuis , on dit que celui qui arrrive au sommet du cavall bernat se tranforme en femme et la femme en homme. Avis aux amateurs qui veulent affronter la malédiction du diable !!!

 

Au cours d' un de nos futurs voyages , il faudra essayer ça!  

 

Si vous avez des textes à faire partager , n'hésitez pas ! Envoyez-les ! On n'a que ça à faire . 

  Quedeu-vos tots a casa  i bona sant Jordi!!!

 

 


 
 
posté le 02-02-2020 à 15:42:58

Assemblée générale 2020

Une belle ambiance a animé la 30ème édition de l'assemblée générale de la Vigatana Portvendrenca. C'est dans les anciens locaux de la perception qu'en présence du maire Jean-Pierre Roméro et de ses adjoints à la culture et au patrimoine que les divers rapports et bilans du foment ont été approuvés à l'unanimité. Les adhérents et sympathisants venus nombreux ont ensuite partagé le verre de l'amitié autour du succulent lunch de Berny.
Place à une nouvelle année  pour fêter un bel anniversaire et faire en sorte que sardanes , musiques et traditions catalanes vivent à Port-Vendres grâce à la colla Vigatana!
Visca la Vigatana Portvendrenca i per molts anys !!! 

 

 
Merci à Roland
 , Simone et Arlette pour leur travail au sein du conseil d'administra-tion.
Des cadeaux pour eux !!!! 
 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 On a bu à la santé de la Vigatana ...
 
 
 
 
 
 
Et on a dansé aussi !!!!

 
 


 
 
posté le 23-12-2019 à 09:03:10

NADAL a la Vigatana

Comme de coutume , el tio de nadal est passé par la Vigatana pour offrir bonbons et chocolats aux danseurs du foment!!! 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les photos de nos petits et grands tions au marché de Noël !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 27-11-2019 à 15:36:28

FESTA MAJOR de Port-Vendres

Beaucoup de sardanistes sont venus nous rejoindre pour la festa Major de Port-Vendres. Merci à eux pour leur fidélité et leur confiance . Merci aux organisateurs de la Vigatana et à la municipalité.
La Cobla Casenoves a  animé avec talent cette journée.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
posté le 11-11-2019 à 15:06:55

Tallers de Nadal

La Vigatana innove cette année encore et prépare activement le marché de Noël de Port-Vendres. En effet , le tio de Nadal ( cette bûche catalane si mignonne et généreuse en bonbons et chocolats) sera présent aussi sur les quais à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Il passera d'abord bien sûr par la salle Lamartine le 19 décembre!

C'est pourquoi  l'équipe du foment se réunit pour confectionner ces tios car la tradition exige que petit tio deviendra grand le soir de Noël ! 

Voici donc les lutins qui travaillent .... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour créer les petits tios et les plus grands  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article